Essai publié le

Essai Honda MSX 125 2016 - Encore et toujours du fun !

Texte de Yann Blondel / Photo(s) de Patrcik Schneuwly
Imprimer cet article

Pour 2016, la Firme Ailée a décidé de donner un coup de jeune à sa mini-moto, la MSX 125, apparue en 2013 sur le marché européen.

Rapidement, la MSX s’est avérée comme une « Moto Toy », un engin d’un gabarit idéal pour être emmené presque partout, comme nous en parlions lors de notre essai de la version 2013.

Aujourd’hui, les modifications ne portent que sur l’esthétique, avec un coup de crayon qui lui donne une bouille plutôt attachante. L’optique avant se dote d’une série de Leds et d’un optique digne d’un Transformers, le tout avec une finition qui n’a rien à envier aux modèles haut de gamme de la marque. Derrière ce bloc, nous trouvons le même compteur que pour la première version à la différence près que le rétro-éclairage passe désormais au bleu.

Les carénages latéraux et arrière se veulent taillé à la serpe, tout comme la selle qui propose désormais un décrochement. L’échappement passe en position basse, ce qui ravira l’éventuel passage, qui lui devra être taillé comme un moineau (comme celui de notre photo d’ailleurs), faute de quoi, il ne pourra poser son séant sur le bout de selle qui lui est réservé.

Oui, la MSX est bel et bien homologuée 2 places, toutefois les trajets dans cette configuration ne devront être qu’occasionnels, enfin, si vous tenez la moindre à votre passager...

Une fois en selle, rien ne change par rapport à l’édition précédente. La position de conduite est toujours naturelle, même du haut de mon 188cm (oui je sais, on dirait que je suis une Pocket-Bike). Quoi qu’il en soit, j’ai immédiatement trouvé mes repères et la prise en main a été un véritable jeu d’enfants. D’ailleurs, la hauteur de selle de 765mm, devrait convenir aux plus petits des motards.

Le bloc moteur ne change pas, il s’agit toujours du monocylindre 4 temps de 124,9cm3 refroidi par air et développant la puissance phénoménale de 9,79cv et offrant un couple de 10,9Nm, le tout est associé à une boite de vitesses à 4 rapports, ce qui entre nous est amplement suffisant pour l’utilisation prévue. Les reprises et passages de vitesses sont toujours aussi souple mais suffisant, ce qui permet à cette petite MSX de partir comme un plomb de 4.5mm au feux rouge.

Dans la circulation actuelle, là ou les véhicules des caisseux sont toujours de plus en plus gros, vous aurez vite l’impression d’être dans un environnement hostile. Autant vous dire que le klaxon a parfaitement joué son rôle avec une utilisation quasi quotidienne afin de sauver mes fesses.

La version Yellow proposée au catalogue 2016 devrait atténuer cette problématique de visibilité de la part de nos amis tête en l’air.

Comme pour le moteur, la suspension, le système de freinage ou encore le diamètre des roues de respectivement 12 pouces pour l’avant et 13 pouces pour l’arrière, ne change pas. Le freinage est amplement suffisant pour stopper le tout (pilote et moto) qui pour mon cas avoisine (avant fondue) les 187kg. Les arrêts au feu rouge et autre Stop deviennent un plaisir et une bonne école pour les stoppies (ceci est interdit sur route ouverte). Sur route grasse, il faudra toutefois faire attention, car le petit diamètre des roues et sujet à des glisses répétées et ne comptez pas sur un ABS pour vous aider à vous arrêter, car la MSX millésime 2016 n’en dispose pas.

Bon, alors elle sert à quoi cette moto-toys ?

Cette moto est avant tout un objet de mode, d’ailleurs, il suffit de voir les préparations qui existent au pays du Soleil Levant pour se faire une idée des possibilités.

Plus sérieusement, elle n’est pas pratique, si ce n’est de par sa petite taille qui vous permettra de passer dans les moindres recoins. Elle ne consomme presque rien, comptez un bon 2 litres si vous décidez de la torturer, sinon comptez 1.5 litres pour une utilisation conventionnelle. Pour le reste, je n’aurais qu’une chose à dire, « Just For Fun », de la route au chemin en passant par l'herbe, elle vous emmènera presque partout.

Commentaires

Suivez AcidScooter.ch !

Pétition AcidMoto.ch

Au final...

On a aimé :
+
Moto ultra-fun
+
Look de baby-moto attachant
+
Possibilités de tuning infini
+
Tarif très abordable
On a moins aimé :
-
Manque quelques poneys
-
A utiliser uniquement pour de petits trajets

Fiche technique

Véhicule
Marque :
Honda
Modèle :
MSX 125
Année :
2016
Catégorie :
Scooter
Kit 25 kW :
Non disponible
Moteur
Type :
Monocylindre, 4 temps, simple ACT et 2 soupapes
Cylindrée :
124.9 cm3
Refroidissement :
A air
Alimentation :
Injection électronique PGM-FI
Performances
Puissance max. :
9.79 ch à 7'000 tr/min
Couple max. :
10.9 Nm à 5'500 tr/min
Transmission
Finale :
Par chaine
Boîte :
4 rapports
Embrayage :
Multidisque humide
Partie Cycle
Suspension AV :
Fourche inversée de 31mm
Suspension AR :
Monoamortisseur
Pneu AV :
12
Pneu AR :
12
Freinage
ABS :
Non
Freinage combiné :
Non
Frein AV :
Simple disque hydraulique ø 220 mm avec étrier double piston
Frein AR :
Simple disque hydraulique ø 190 mm avec étrier simple piston
Dimensions
Longueur :
1'760 mm
Empattement :
1'200 mm
Largeur :
755 mm
Hauteur de selle :
765 mm
Poids total :
101.7 kg
Réservoir :
5.5 litres
Coloris disponibles
Coloris :
Black
 
Red
 
Yellow
 
White
Catalogue
Prix de vente :
CHF 3'790.-

Hot news !

Essai Quadro3 - Le 3 roues made in Switzerland
En plus de son surprenant Quadro4, la firme suisse Quadro propose également son scooter à trois roues, le Quadro3. Un engin au look marrant qui cache un très bon confort et un comportement vraiment sain grâce à sa suspension inédite.
Essai Piaggio Medley 125 - Les 3 accords
La marque italienne Piaggio est incontournable sur le marché du scooter. Souvent précurseurs, ils arrivent cette fois avec un premier 125cm3 conforme Euro4 qui se place à mi-chemin entre véhicule urbain et tourisme.
Reportage - Les Acid'Days 2016, caméra au poing
Notre caméraman Pierre-Alain, vous l'avez sûrement vu sillonner, caméra au poing, les allées bondées de cette quatrième édition des Acid'Days !
Swiss-Moto 2016 - Faites le plein de photos !
Le salon de la moto de Zurich bat son plein. Les acteurs du monde du deux-roues se sont donnés rendez-vous au Hallenstadium durant quatre jours pour présenter toutes leurs nouveautés.
Le permis A2 "35kW" arrivera en Suisse le 1er avril 2016
Le Conseil fédéral décide de relever la limitation de puissance des motocycles de 25 à 35 kW pour la catégorie « A limitée ».
Essai Yamaha NMAX 125 - La nouvelle arme absolue pour la ville
Pour affronter la jungle urbaine avec un petit budget, les scooters 125 restent la référence du marché. Mais aujourd'hui, les usagers n'ont plus envie de sacrifier performances, look et confort sur l'autel du low-cost. Yamaha l'a bien compris et nous a mis son N-Max 125 entre les pattes pour le prouver.