Article du

Un péage urbain pourrait voir le jour à Genève ? Un sondage est lancé

Texte de Rédaction
Imprimer cet article

L'Etat de Genève devrait bientôt savoir si la mise en place d'un péage urbain est une idée qui pourrait emporter l'adhésion de la population.

Une enquête sur la question a été lancée jeudi auprès d'un échantillon représentatif de 1500 personnes, habitant Genève, dans le canton de Vaud et en France.

L'enquête est pilotée par le département de l'environnement, des transports et de l'agriculture (DETA). Elle permettra de déterminer les préférences des potentiels usagers d'un péage urbain. Les sondés seront invités, au fil du questionnaire, à choisir entre plusieurs options, dont celle du statu quo.

De 20 centimes à 5 francs

Les enquêteurs pourront ainsi mesurer le degré d'acceptabilité de plusieurs types de péage urbain. Il sera notamment proposé un péage urbain qui couvre la moyenne ceinture et un autre, plus étendu, qui a pour frontière l'autoroute de contournement de Genève. Différents prix seront soumis aux sondés, allant de 20 centimes à 5 francs.

La façon d'utiliser les recettes du péage variera aussi. L'argent pourra servir par exemple aux transports publics ou à la construction d'infrastructures routières ou à la lutte contre la pollution de l'air. Les sondés devront également dire quels usagers devraient profiter, à leurs yeux, de rabais.

Autres villes en exemple

Un tableau des solutions envisageables sera ainsi à disposition du canton de Genève si un jour un péage urbain devait être instauré au bout lac. Le chemin pour réaliser un tel projet est toutefois semé d'embûches. Il faudrait une modification constitutionnelle, a rappelé Alexandre Prina, de la direction des transports du DETA.

L'enquête sur le péage urbain sera réalisée via internet. Elle émane d'une demande du Grand Conseil genevois, qui s'interroge sur la faisabilité d'un tel projet. D'après les expériences menées dans d'autres villes, comme Londres ou Milan, un péage fait baisser la circulation automobile et diminue la pression de stationnement.

Source :  ATS

Suivez AcidScooter.ch !

Hot news !

OFROU - Instructions relatives aux motocycles d'examen de la catégorie A - Les précédentes instructions sont abrogées
Le 12 mai 2016, I‘OFROU a donné aux autorités cantonales I‘instruction d‘autoriser également en vue de I‘examen pratique de conduite les motocycles dont la cyIindrée est inférieure à celle prescrite. En principe, ces instructions étaient en vigueur jusqu‘au 31 décembre 2016.
Essai Yamaha T-Max, SX, DX - Rafale de maxi-scooters
Le leader incontesté du segment maxi-scooter se renouvelle pour garder la mainmise sur ses 50% de part de marchés. Décliné en 3 versions : standard, SX et DX, à vous de savoir s’il vous faut que l’essentiel ou un exemplaire équipé comme une routière grand tourisme.
Essai Honda X-ADV - Un savant mélange des genres
On connaissait les SUV dans le milieu automobile, ces véhicules capables de tracer le ruban autoroutier, de s’aventurer hors des sentiers battus comme d’arpenter la jungle urbaine… et voici que Honda déboule à l’automne dernier avec son X-ADV, un véritable SUV à deux-roues !
Essai Honda SH125i - Trente ans et pas une ride
Véritable icône chez Honda, le SH cartonne depuis 1984 sur le segment des scooters. Toujours plus raffiné, toujours plus léché, le concept SH évolue cette année pour se maintenir au top d’un segment ultra-compétitif.
Essai Quadro3 - Le 3 roues made in Switzerland
En plus de son surprenant Quadro4, la firme suisse Quadro propose également son scooter à trois roues, le Quadro3. Un engin au look marrant qui cache un très bon confort et un comportement vraiment sain grâce à sa suspension inédite.
Essai Piaggio Medley 125 - Les 3 accords
La marque italienne Piaggio est incontournable sur le marché du scooter. Souvent précurseurs, ils arrivent cette fois avec un premier 125cm3 conforme Euro4 qui se place à mi-chemin entre véhicule urbain et tourisme.