Article du

La Ville de Lausanne s’équipe du scooter électrique ECCITY

Texte de Rédaction
Imprimer cet article

La livraison du scooter a eu lieu il y a quelques jours à Lausanne.

Depuis plusieurs années, la Ville de Lausanne poursuit une politique active en matière d’acquisition de véhicules propres, notamment électriques. Pour l’un de ses services, elle recherchait un scooter qui puisse supporter les dénivelés très importants de sa topographie, et ceci dans la durée.

Grâce à la qualité de son offre en mobilité propre et à la robustesse du Battery Management System (BMS) ECCITY, seul fabricant français de scooters électriques, a su convaincre la Ville de Lausanne d’acquérir ce deux-roues. Après Paris, Monaco, Aix-en-Provence ou encore la métropole Nice Côte d’Azur, c’est la première fois qu’ECCITY s’exporte en dehors des frontières françaises auprès d’un client aussi prestigieux.

Un scooter électrique équivalent 125

Le scooter électrique ECCITY dont se dote la Ville de Lausanne propose des fonctionnalités d’autonomie, de vitesse et de confort semblables aux performances des deux-roues à essence : 100% électrique, jusqu’à 100 km/h, 100 km d’autonomie.

Autre particularité, le territoire lausannois s'étend sur un dénivelé de plus de 500 mètres, du port d'Ouchy (370 m) au Chalet-à-Gobet (870 m). Les premiers jours d’utilisation montrent que de tels dénivelés n’amenuisent en rien les performances du scooter qui conserve sa motricité sur des axes pentus.

Reste à savoir si ce mode de transport "doux" sera faire sa place dans un marché noyé par les scooters à essence. L'avenir nous le dira.

Suivez AcidScooter.ch !

Hot news !

OFROU - Instructions relatives aux motocycles d'examen de la catégorie A - Les précédentes instructions sont abrogées
Le 12 mai 2016, I‘OFROU a donné aux autorités cantonales I‘instruction d‘autoriser également en vue de I‘examen pratique de conduite les motocycles dont la cyIindrée est inférieure à celle prescrite. En principe, ces instructions étaient en vigueur jusqu‘au 31 décembre 2016.
Essai Yamaha T-Max, SX, DX - Rafale de maxi-scooters
Le leader incontesté du segment maxi-scooter se renouvelle pour garder la mainmise sur ses 50% de part de marchés. Décliné en 3 versions : standard, SX et DX, à vous de savoir s’il vous faut que l’essentiel ou un exemplaire équipé comme une routière grand tourisme.
Essai Honda X-ADV - Un savant mélange des genres
On connaissait les SUV dans le milieu automobile, ces véhicules capables de tracer le ruban autoroutier, de s’aventurer hors des sentiers battus comme d’arpenter la jungle urbaine… et voici que Honda déboule à l’automne dernier avec son X-ADV, un véritable SUV à deux-roues !
Essai Honda SH125i - Trente ans et pas une ride
Véritable icône chez Honda, le SH cartonne depuis 1984 sur le segment des scooters. Toujours plus raffiné, toujours plus léché, le concept SH évolue cette année pour se maintenir au top d’un segment ultra-compétitif.
Essai Quadro3 - Le 3 roues made in Switzerland
En plus de son surprenant Quadro4, la firme suisse Quadro propose également son scooter à trois roues, le Quadro3. Un engin au look marrant qui cache un très bon confort et un comportement vraiment sain grâce à sa suspension inédite.
Essai Piaggio Medley 125 - Les 3 accords
La marque italienne Piaggio est incontournable sur le marché du scooter. Souvent précurseurs, ils arrivent cette fois avec un premier 125cm3 conforme Euro4 qui se place à mi-chemin entre véhicule urbain et tourisme.