Article du

Retour en arrière pour Via Sicura - Le conseil des Etats souhaite assouplir les sanctions

Texte de Yann / Vidéo(s) de RTS
Imprimer cet article

Le Conseil des Etats souhaite assouplir les sanctions pour certains délits de chauffards imposés par Via Sicura.

Redonnez de l'autonomie aux juges, voici le projet que le Conseil des Etats souhaite remettre en place. Bête et méchante, nous pourrions qualifier la loi Via Sicura de cette manière. Car oui, c'est bien comme cela qu'elle est. A ne prendre aucun facteur en considération et en sanctionnnant tous les utilisateurs de la route de la même manière et ce, quelque soit leurs antécédants. Du père de famille qui a commis une fois dans sa vie une erreur de conduite, au chauffard multirécidiviste, Via Sicura frappera de la même manière. En offrant à nouveau de la marge de manoeuvre aux juge, le Conseil des Etats donnera à nouveau de la largesse aux tribunaux. Une bonne chose qui permettra d'assouplir les sanctions en fonctionnant au cas par cas.

Ce qui est prévu 

Le texte de la commission veut prévoir une marge d'appréciation pour les tribunaux dans les cas de négligence, abroger la peine privative de liberté d'un an au minimum et réduire la durée minimale de retrait de permis. Le juge devrait ainsi retrouver la faculté d'apprécier les circonstances concrètes, la faute et la proportionnalité de la peine.

La motion demande aussi que les assureurs ne soient plus obligés de faire recours contre un conducteur ayant commis des dommages alors qu'il était en état d'ébriété ou dans l'incapacité de conduire oú s'il a commis un grave excès de vitesse. L'obligation devrait être remplacée par un droit de recours.

Les mesures relatives aux enregistreurs de données et aux éthylomètres anti-démarrage, prévues pour 2019, devraient enfin être abandonnées.

Reste plus cas croiser les doigts pour que cette démarche aboutisse.

Suivez AcidScooter.ch !

Hot news !

OFROU - Instructions relatives aux motocycles d'examen de la catégorie A - Les précédentes instructions sont abrogées
Le 12 mai 2016, I‘OFROU a donné aux autorités cantonales I‘instruction d‘autoriser également en vue de I‘examen pratique de conduite les motocycles dont la cyIindrée est inférieure à celle prescrite. En principe, ces instructions étaient en vigueur jusqu‘au 31 décembre 2016.
Essai Yamaha T-Max, SX, DX - Rafale de maxi-scooters
Le leader incontesté du segment maxi-scooter se renouvelle pour garder la mainmise sur ses 50% de part de marchés. Décliné en 3 versions : standard, SX et DX, à vous de savoir s’il vous faut que l’essentiel ou un exemplaire équipé comme une routière grand tourisme.
Essai Honda X-ADV - Un savant mélange des genres
On connaissait les SUV dans le milieu automobile, ces véhicules capables de tracer le ruban autoroutier, de s’aventurer hors des sentiers battus comme d’arpenter la jungle urbaine… et voici que Honda déboule à l’automne dernier avec son X-ADV, un véritable SUV à deux-roues !
Essai Honda SH125i - Trente ans et pas une ride
Véritable icône chez Honda, le SH cartonne depuis 1984 sur le segment des scooters. Toujours plus raffiné, toujours plus léché, le concept SH évolue cette année pour se maintenir au top d’un segment ultra-compétitif.
Essai Quadro3 - Le 3 roues made in Switzerland
En plus de son surprenant Quadro4, la firme suisse Quadro propose également son scooter à trois roues, le Quadro3. Un engin au look marrant qui cache un très bon confort et un comportement vraiment sain grâce à sa suspension inédite.
Essai Piaggio Medley 125 - Les 3 accords
La marque italienne Piaggio est incontournable sur le marché du scooter. Souvent précurseurs, ils arrivent cette fois avec un premier 125cm3 conforme Euro4 qui se place à mi-chemin entre véhicule urbain et tourisme.