Article du

Suite à un accord européen les motos japonaises pourraient voir leurs prix baisser

Texte de Yann
Imprimer cet article

Il y a peu, le président américain Donald Trump lançait un pavé dans la mare en voulant taxer les produits européens importés dans son pays.

Une réponse à laquelle l’Europe a répondu par une surtaxe des produits émanant de ce très chers Oncle Sam, dont la célèbre firme Harley-Davidson ou encore Indian Motorcycle.

Aujourd’hui, les dirigeants du pays du Soleil-Levant prennent à contre courant les mesures du président US et en profitent pour signer un accord avec les membres de l’Union Européenne. Accord qui prévoit notamment la suppression des droits de douane sur 99% des produits importés en Europe, dont les automobiles et les motocycles, soit une économie de 10% sur les automobiles et entre 6 et 8% sur les motocycles, et 3,7% sur les pièces détachées. Cette réduction ne concernera que les véhicules qui sont produits au Japon, ce qui n’est pas un problème pour les motos, les plus grandes marques produisant en majorité dans leur(s) pays. Du côté des automobiles, il faudra composer différemment, puisque les constructeurs japonais ont implanté des usines en Europe.

Cette réduction de taxe d’importation se fera progressivement jusqu’à atteindre son sommet au bout de cinq années.

En moyenne, ceci devrait représenter une économie par véhicule pour les importateurs de l’ordre de CHF 1’150.-, soit € 1’000.-. Reste à savoir si ces derniers la répercuteront sur leurs modèles. Du côté de l’Oncle Sam, la vapeur est inverse, puisque les taxes représentent un surcoût de CHF 2’500, soit € 2’000.-.

Toutefois, il est à noter que la Suisse bénéfice d'un accord de libre-échange avec le Japon, ainsi les mesures susmentionnées n'impacteraient pas le marché suisse. Affaire à suivre, donc, du moins en ce qui concerne le marché européen.

Suivez AcidScooter.ch !

Hot news !

OFROU - Instructions relatives aux motocycles d'examen de la catégorie A - Les précédentes instructions sont abrogées
Le 12 mai 2016, I‘OFROU a donné aux autorités cantonales I‘instruction d‘autoriser également en vue de I‘examen pratique de conduite les motocycles dont la cyIindrée est inférieure à celle prescrite. En principe, ces instructions étaient en vigueur jusqu‘au 31 décembre 2016.
Essai Yamaha T-Max, SX, DX - Rafale de maxi-scooters
Le leader incontesté du segment maxi-scooter se renouvelle pour garder la mainmise sur ses 50% de part de marchés. Décliné en 3 versions : standard, SX et DX, à vous de savoir s’il vous faut que l’essentiel ou un exemplaire équipé comme une routière grand tourisme.
Essai Honda X-ADV - Un savant mélange des genres
On connaissait les SUV dans le milieu automobile, ces véhicules capables de tracer le ruban autoroutier, de s’aventurer hors des sentiers battus comme d’arpenter la jungle urbaine… et voici que Honda déboule à l’automne dernier avec son X-ADV, un véritable SUV à deux-roues !
Essai Honda SH125i - Trente ans et pas une ride
Véritable icône chez Honda, le SH cartonne depuis 1984 sur le segment des scooters. Toujours plus raffiné, toujours plus léché, le concept SH évolue cette année pour se maintenir au top d’un segment ultra-compétitif.
Essai Quadro3 - Le 3 roues made in Switzerland
En plus de son surprenant Quadro4, la firme suisse Quadro propose également son scooter à trois roues, le Quadro3. Un engin au look marrant qui cache un très bon confort et un comportement vraiment sain grâce à sa suspension inédite.
Essai Piaggio Medley 125 - Les 3 accords
La marque italienne Piaggio est incontournable sur le marché du scooter. Souvent précurseurs, ils arrivent cette fois avec un premier 125cm3 conforme Euro4 qui se place à mi-chemin entre véhicule urbain et tourisme.